Embaucher un(e) triathlète ; une mauvaise idée ?

velo bureauVous êtes sur le point d’embaucher un nouveau membre dans votre équipe et vous avez lu tous les bienfaits d’avoir un sportif dans son équipe. Il est travailleur, méticuleux, ordonné, combatif, il a le sens de l’équipe et il n’a pas peur des objectifs monstrueux. Vous avez vu un paquet de postulants et vous pensez avoir trouvé le ou la candidat(e) idéal(e). En plus, en bas de son CV vous avez découvert qu’il avait une passion pour le triathlon. Alors, vous vous dîtes qu’un triathlète possède par essence toutes les qualités d’un sportif mais en 10 fois plus grandes et vous êtes super content de votre coup. N’en soyez pas si certain…
On s’est dit qu’il valait mieux être honnête et vous prévenir de tout ce qui vous attend si un(e) triathlète rejoint votre équipe et ceci risque de vous refroidir :

Pourquoi il ne faut jamais embaucher un(e) triathlète ?

1°) La pause déjeuner peut durer des heures si la météo permet à votre employé « d’aller rouler ». Viennent ensuite les étirements au milieu de l’open-space.

sport au bureau

2°) Au bout de 6 mois, il aura convaincu tous les employés de faire une course de 10 km et fini l’ambiance de camaraderie sur le plateau…ils sont désormais tous des adversaires. Ils vont tout faire pour  transformer votre entreprise en lieu entrainement et seul le ou la meilleure survivra.

onefootball-office-piste

3°)Oubliez Oracle, AS400 , Salesforce.com et autre logiciels de suivi des activités. le meilleure logiciel au monde pour suivre et motiver un triathlète, c’est Strava.

this.is_.strava

4°) Toute la journée il « s’hydrate » et le reste du temps il est aux toilettes. Mais quand peut-il travailler ?

1309

 

5°) Si vous n’avez pas de douche dans vos locaux, il ne viendra jamais au bureau

bureau-de-reve-design-moderne-velos-sram-office

6°) Une commande urgente à préparer à 18h00, un RDV important pour diner avec client, votre employé de triathlète vous fera faux bond « j’peux pas, j’ai nage en eau libre avec le club ce soir« .

Asian businessman stepping from office to beach

 

7°) A la place d’une voiture de fonction il va vous demander un Cervelo P5 de fonction. Bonjour la galère pour expliquer à vos comptables que cet achat doit passer en « amortissement ».

_46550243_fight_jupiter466

8°) Après avoir craqué et installé un douche pour Monsieur le triathlète, il va vous demander un vestiaire pour se changer, puis un espace dans le bureau pour y mettre son vélo de fonction (un P5 ne dort pas dehors attaché avec un cadenas !!!), une salle isolée mais aérée pour y installer un home trainer…Ca ne s’arrêtera jamais.

bureau-reve-moderne-architecture-conceptuelle-sram

9°)Peut importe les désodorisants que vous vaporiserez, il y aura toujours une odeur de chlore au bureau.

okmagazine-sweepstakes-febreze

 

10°) Vous trouvez que le friday wear est à peine politiquement correct … attendez de connaître le triathlete style. Une déco de bureau à base de mugs IronMan, de médailles de finisher accrochées partout, des dossards en exposition sur les fenêtres, de combinaison qui sèche au porte manteau et de look à faire passer Max Lessgy pour le styliste de David Beckam.

swimtheedenwetsuit

Bref, vous savez à quoi vous attendre désormais. Si ces quelques points ne sont pas bloquants, alors vous pouvez envoyer le contrat en toute confiance car au final, on n’est jamais déçu avec un(e) pratiquant(e) du triple effort….parole de triathlète.

Sinon, pourquoi ne pas aider un jeune prometteur qualifié pour les Championnat du Monde IronMan 70.3 en participant à son budget de quelques euros ? C’est simple et c’est ICI 

One Comment

  1. C’est bien marrant !
    Merci pour ce bon moment 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>