Ces petits trucs qui t’agacent

la-vita-e-bella-affiche-755x1024La vie est belle.
Des photos de groupe avec le club en vélo devant un paysage grandiose sous le soleil, toi et ta famille autour d’une bonne raclette après une journée de ski, une vidéo de ton patron qui te félicite champagne à la main pour le super deal que t’as arraché à la concurrence et tes potes qui t’envoies des tonnes d’invitations pour des soirées parce « si t’es pas là, on ne va pas se marrer ». T’as un super job, une famille qui t’aime, des potes qui t’envient, un club qui te permet de t’éclater dans le sport que tu adores. Tout est parfait, enfin, c’est ce que tu essaies de faire croire sur ton mur Facebook.
Dans la réalité, même quand tout se passe à merveille, il y a toujours un petit truc pour te gâcher la fête. Un détail minuscule mais qui peut t’empoisonner la vie comme un moustique à 2h du matin qui vient tournoyer autour de toi, juste à côté de ton oreille. Le triathlon c’est comme la vie, quand tu te dis que tu pars pour la sortie de tes rêves, il y a toujours un truc pour t’agacer.

Les 1001 trucs qui te pourrissent ta vie vie de triathlète.

Un lacet qui pète. Prêt à partir et crac… si t’as du bol, tu es à la maison et tu vas vite retrouver la paire de lacets qui traînait dans l’entrée depuis 2 ans… mais qui n’y est PLUS !

Un couic-couic-couic sur ton vélo. Punaise, c’est quoi ce bruit ??? Le vélo est graissé, les freins réglés, les câbles changés. Tu manques de te ramasser en promenant ton oreille sur tous les côtés du vélo pour trouver l’origine du couinement et tu ne vois pas le peloton qui freine. Bef, évidemment c’est LE jour de la sortie de 180km de prépa IM et tu vas entendre ce bruit pendant des heures. Il résonne en toi, il te nargue, il te provoque. Alors du coup quand le 8ème mec du peloton est passé à coté de toi en te disant « ton vélo fait un bruit, faudra que tu regardes à l’occase », t’as explosé et les mots sont sortis tout seul. Faudra quand même penser à présenter tes excuses parce que t’as été extrêmement vulgaire.

Les lunettes de piscine qui prennent l’eau. Ca ne doit pas être compliqué bordel de faire des lunettes qui ne se transforment pas en aquarium au bout de 50m ! C’est pas possible les mecs qui font les lunettes et le mec qui a fait l’Aqualand d’Antibes ne sont pas allés dans la même école.

Un caillou coincé dans tes crampons. 25 minutes que tu cours peinard en échauffement et maintenant que le groupe accélère pour des 5*3000m tu te retrouves avec ce truc sous la pompe qui glisse et fait un boucan à chaque fois que tu poses le pied et impossible de t’arrêter pour l’enlever. Finalement, c’est un bon entrainement pour apprendre à courir avec les chaussures de vélo.

La mèche de cheveux qui ne tient pas dans la barrette. Belle journée pour une sortie de 2 heures avec les mecs du club. T’as la super tenue, des jambes de feu, tu vas les épater mais ces cheveux qui ne tiennent pas et qui retombent sans cesse sur ton visage….énervant et hors de question de demander aux gars de faire une pause pour un truc pareil.

Le GPS qui « ne trouve pas ». C’est classique mais tellement stressant d’attendre comme un âne que ta montre sonne le BIIIIP qui te délivrera.

La ceinture de dossard qui glisse sur la trifonction. C’est bien le lycra, c’est saillant, ça sèche vite mais maintenant que tu viens de l’équiper des 4 gels « nouveau format », à chaque foulée tu retrouves ta ceinture sous les fesses.

Une bosse sur un pneu. Bong….Bong….Bong…Bong…Bong…Bong

Oublier ton maillot de bain. C’est hyper speed de nager le midi. Tu quittes ton open-space en mode « transition », tu sautes dans la voiture, bouchon, feu rouge, pas de place sur le parking, la caissière qui discute avec la mamie devant toi, foncer dans le vestiaire, te déshabiller et … chercher dans le sac, rechercher dans le sac, vérifier chaque poche et te retrouver à poil à vider ton sac par terre dans une cabine de 70cm².
Pour une fois, t’auras le temps d’avaler ton sandwich dans la voiture au retour.

Monter sur ton vélo et t’apercevoir qu’il est crevé. T’es rentré tard de la soirée d’anniversaire de ton meilleur pote. Pour grappiller des minutes de sommeil, t’es resté au lit le plus tard possible pour rejoindre le peloton du dimanche. Il te reste 7 minutes pour un RDV à 14km, ça va être chaud mais c’est jouable jusqu’au moment où tu montes sur ta selle et que tu sens la roue arrière qui drifte. T’es bon pour une réparation matinale et une sortie en solo.

Ton mec a accroché ton vélo trop haut pour toi. 5 ans que tu demandes à ton homme de ranger le garage. Enfin hier il y a passé la journée mais le résultat est splendide. Les vélos au mur, les casques sur une armoire spéciale, les outils ranger, le home-trainer qui ne traine plus…fantastique. Sauf, qu’il a mis les porte-vélos à sa hauteur et impossible de décrocher la bête.
Et où a-t’il mis le marche pied ????

Un sms « je suis bloqué dans les bouchons, je serai en retard ». T’as vérifié les devoirs, donné les bains, préparé les repas. 4 heures que tu t’occupes de la maison et des gamins pour ne pas de sentir coupable de t’octroyer un tout petit peu de temps pour toi. Tu ne demandais qu’une chose : que Monsieur soit à l’heure pour te permettre d’aller courir avec les copines du club. 18 fois tu lui as demandé s’il préférait que tu appelles la babysitter et 18 fois il t’a répondu « pas de problème je serai là, tu peux me faire confiance ».

Un panneau « bassin fermé pour filtrage de l’eau suite incident ». Autant une crotte dans le petit bain, t’arrives à comprendre. Les enfants sont jeunes et un accident de couche peut arriver . Mais pas dans le grand bassin de nage !!!

La pluie qui s’arrête dès que t’arrives chez toi après 2 heures de CAP sous la flotte. Sortie de warrior, moral d’acier, crève d’enfer.

2 Comments

  1. Sympa ce sujet. Je me sens moins seule :-)

  2. Recevoir ton matos de tri par la poste, celui que tu as commandé il y a 2 mois, le lendemain de la compétition ˆ_ˆ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>